mardi 22 avril 2008

Humilité

"La vie souvent tourmentée des créateurs m'impressionne moins que celle des pauvres gens. Il faut autant de génie - c'est-à-dire de courage, de songe, de patience et d'impatience, d'innocence et de ruse - pour trouver l'argent du loyer et de quoi vêtir les enfants que pour bâtir un chef-d'oeuvre."
Christian Bobin
On a parfois la sensation de s'engager en littérature par force, alors qu'au fond, c'est peut-être la preuve que nous sommes, au contraire, les plus vulnérables. Par manque de solidité, parce que nous ne pouvons être qu'en écrivant, parce que nous ne pouvons pas vivre sans chercher nos mots.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

François béranger (un chanteur prolo'qui a toujours refusé de rentrer dans le "système" disait:
"Tant que l'homme ne se rendra pas compte que les vrais poètes sont ceux qui se lèvent aux aurores pour partir à l'usine"

*anna a dit…

N'est-ce pas là simplement une autre façon de dire que la poésie est à trouver dans la simplicité et le quotidien de chacun et non pas dans un académisme surfait ?