samedi 24 mai 2008

Trente-deuxième voeu

Une vie comme chez Bonnard.

Aucun commentaire: