mardi 3 juin 2008

La longue chaîne de l'ancre, Yves Bonnefoy



La Longue chaîne de l'ancre, réunit les recherches d’Yves Bonnefoy en poésie depuis son dernier recueil Les Planches courbes. Le recueil met en rapport l'écriture en vers et l'écriture en prose, le récit ("l'Amérique"), la poésie et le théâtre. Très beau livre hétérogène mais rythmée, où le poétique est élargi, contaminé par d'autres formes de discours, non moins poétiques. Les paroles se contaminent pour laisser une longue trace dans la mémoire, unique celle-ci, un lieu poétique à l'horizon considérablement ouvert. Il semble que Bonnefoy se détache ici de la recherche de son arrière-pays pour trouver un autre lieu, plus mouvant.
Mon extrait préféré: "L'écriture de poésie? La terre de sous nos pas mais trempée comme après l'orage, creusée par de grandes roues qui ont passé, se sont éloignées. Terre tout ornières dont de brèves lueurs remontent." (p. 139)

Aucun commentaire: