lundi 23 juin 2008

trente - septième voeu

Une image de l'été:

" Du parterre arrivaient des odeurs de fleurs pâmées, un long chuchotement, qui contait les noces des roses, les voluptés des violettes; et jamais les sollicitations des héliotropes n'avaient eu une ardeur plus sensuelle. Du verger, c'étaient des bouffées de fruits mûrs que le vent apportait, une senteur grasse de fécondité, la vanille des abricots, le musc des oranges. [...] Les cigales chantaient de tendresse à en mourir. Les papillons éparpillaient des baisers, aux battements de leurs ailes"


( Zola, La Faute de l'abbé Mouret, 1875)

4 commentaires:

clauderomane a dit…

connaissez-vous l'ouvrage de Lean-Christophe Bailly, Tuiles détachées?

Lysiane a dit…

Absolument pas, mais je me ferai un plaisir d'aller le lire si c'est un conseil de lecture!

clauderomane a dit…

lisez-le
cela devrait vous intéresser
et dites-moi ce que vous en pensez si bien sûr vous le voulez

c'est un directeur d'établissement scolaire (pensionné), licencié en philologie romane qui vous conseille cette lecture

ce livre doit, me semble-t-il, aller dans le sens de ce que vous voulez lire et écrire

on en reparle

Lysiane a dit…

Merci de me lire en tout cas : les conseils que l'on donne sont toujours une preuve d'un véritable intérêt, apportent une pierre à la construction de mon univers poétique.Je vais donc de ce pas commencer cette lecture.