mardi 11 novembre 2008

Lettre d'avant - guerre

Lettre du frère de mon arrière grand-père, jeune chimiste en Allemagne, mort au front dans l'hiver 1915:


"Ludwigslust, den 11 november 1908
" Chers Parents,
Je reçois la lettre de Père contenant... dont je vous remercie. C'est pour moi une nouvelle, que d'entendre que la France et l'Allemagne se cherchent noises. A Ludwigslust il n'est question de rien, si bien dans les conversations que dans le journal de Ludwigslust, et il serait à souhaiter que tous les journaux soient aussi modérés que le "Ludwigsluster Zageblatt". Les Allemands sont, excepté quelques têtes chaudes, tous partisans de la paix et même de l'alliance avec la France, et s'ils en veulent à quelqu'un, ce serait plutôt à l'Angleterre. Tous sont unanimes à déclarer que si l'Allemagne était encore sous le joug de Guillaume Ier, la perspective d'une guerre avec la France ne serait pas impossible. Par contre, ils voient comme presque impossible une guerre à venir, sous le régime actuel.
L'Allemagne n'a du reste pas besoin d'une guerre, elle est déjà assez endettée sans cela. Tout le mal vient des journaux qui se bataillent continuellement avec leurs articles politiques. [...]
Je vous quitte en vous remerciant et en vous embrassant de tout coeur."
Léon Plard

Aucun commentaire: