lundi 16 février 2009

"Gerboise bleue" de Djamel Ouahab


Il s'agit du tout premier film sur les essais atomiques français en Algérie. Comme tous les très bons documentaires dérangeants, "Gerboise bleue" n'est diffusé que dans 4 salles en France! Rien d'étonnant à cela: le film apporte un témoignage sidérant et assommant sur les essais nucléaires français, effectués de manière totalement irresponsables. Le film fait appel à des témoignages d'anciens militaires notamment, lesquels ont été priés de ne pas dévoiler des choses encore secret défense par l'armée française.

Je retranscris ici les propos contenus dans la brochure du film puisqu'il disparaitra probablement dès la semaine prochaine des écrans.


Synopsis:


Gerboise Bleue raconte l’histoire des vétérans français et des Touaregs algériens victimes des premiers essais atomiques français dans le Sahara de 1960 à 1966.Pour la première fois, les derniers survivants témoignent de leurs combats pour la reconnaissance de leurs maladies, et révèlent dans quelles conditions les tirs se sont véritablement déroulés.Pour la première fois, je me rends sur le point zéro de « Gerboise Bleue », premier essai atomique français en atmosphère quatre fois supérieur à Hiroshima, interdit d’accès depuis 47 ans par les autorités algériennes.


Rappel historique:


"Gerboise bleue" est le premier essai atomique français effectué le 13 février 1960 dans le Sahara à Reggane en Algérie.

De 1960 à 1978, 30 000 personnes auraient été exposées dans le Sahara. L'armée française a reconnu officiellement seulement neuf irradiations. Aucune plainte contre l'armée ou le Comissariat à l'Energie Atomique n'a abouti. Trois demandes de commission d'enquête ont été rejetées par la comission de la défense nationale.

site du film:

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Ce blog, non seulement, il est intéressant, mais il est superbe...
Courage aux enseignants,aux chercheurs, aux étudiants...Ceux qui nous gouvernent sont arrogants, méprisants, at oublieux de la culture et de l'histoire.