mardi 31 mai 2011

Le nord profond de Olav H. Hauge


Au détour d'un stand du marché de la poésie, j'ai acheté un petit ouvrage singulier, celui d'un poète norvégien dont les textes ont été traduits en plusieurs langues. Son traducteur, François Monnet, m'a mis dans les mains cet ouvrage qui contient de très jolies photographies.
Olav H. Hauge est l' un des plus grands poètes norvégiens du XX° siècle. Né en 1908, il écrit ses textes en néonorvégien, une langue forgée dans ce pays pour contrer la domination linguistique du bokmal, langue fortement influencée par le danois.
Les poèmes d'Olav Hauge sont d'une simplicité et d'une profondeur déconcertantes, tout comme sa vie. Horticulteur, il a longtemps vécu seul, reculé comme un ours en sa forêt. Les photos n'illustrent pas les poèmes mais créent une atmosphère propre à cette poésie franche et tendre à la fois. Un visage d'homme, une maison au bord de l'eau, un pas de porte...Homme de songe, de rêve plus que de pensée, il parle de la nature et de la vie humaine pour exorciser l'ombre, il va à l'essentiel, plonge au cœur de la sombre grotte du quotidien pour en tirer un trésor.

Un mot

            Un mot
                    une pierre
dans une rivière froide
une autre pierre encore –
il me faut plus de pierres
pour traverser.
(p. 33)

Références:
- Nord Profond, Olav H. Hauge, photographies et traduction de François Monnet, préface de François Graveline, éditions Bleu autour, 2008-2011.
- Le site du traducteur, François Monnet


Aucun commentaire: