samedi 28 janvier 2012

Do you know my poetry?


Do you know my poetry? Ou "connaissez-vous ma poésie"?, telle est la question -mal traduite - pour de nombreux poètes. C'est probablement pour que la réponse soit affirmative que nous avons envahi les réseaux sociaux, les blogs, les sites internet, etc. L'intimité de la lecture échappe à cette visibilité. Il n'est pas sûr que l'écrivain contemporain échappe à la tyrannie de la connexion et de la visibilité permanente. Publications à tout va, omniprésence, lectures multiples, résidences, projets, l'écrivain porte ses textes, les défend, les promeut encore et encore. Ecrire peut même devenir son métier, et il peut passer le plus clair de son temps à penser, à manger, à boire, à respirer l'écriture. Chacun cherche à trouver sa place d'écrivain parmi les différentes cases laissées libres par la société.

Do you know my poetry? Ou "savez-vous ce qu'est ma poésie", voilà la vraie question. Elle est partout, répondrait le poète. Dans mon pain, dans mes caresses, dans mon chant, dans mes expériences les plus triviales, dans mon silence. 

3 commentaires:

Robín a dit…

Gustavo Adolfo Bécquer

(1836-1870)


¿Qué es poesía?


¿Qué es poesía? --dices mientras clavas
en mi pupila tu pupila azul.
¿Qué es poesía? ¿Y tú me lo preguntas?
Poesía... eres tú.

Robín a dit…

Traduction:

Qu'est-ce que la poésie? --tu me dis alors que tu cloues dans ma pupile ta pupile bleue.

Qu'est-ce que la poésie? Et tu me le demandes?
Poésie ... c´est toi.

Robín a dit…

LXXV
¿Será verdad que cuando tocan el sueño
con sus dedos de rosa nuestros ojos,
de la cárcel que habita huye el espíritu
en vuelo presuroso?

¿Será verdad que, huésped de las nieblas,
de la brisa nocturna al tenue soplo,
alado sube a la región vacía
a encontrarse con otros?

¿Y allí desnudo de la humana forma,
allí los lazos terrenales rotos,
breves horas habita de la idea
el mundo silencioso?

¿Y ríe y llora y aborrece y ama
y guarda un rastro del dolor y el gozo,
semejante al que deja cuando cruza
el cielo un meteoro?

Yo no sé si ese mundo de visiones
vive fuera o va dentro de nosotros.
Pero sé que conozco a muchas gentes
a quienes no conozco.


Gustavo Adolfo Bécquer