mercredi 28 mars 2012

A la rencontre de la poésie et de la langue corses

A l'occasion du Printemps des Poètes 2012 à Ajaccio, j'ai eu le plaisir de rencontrer deux poètes de langue corse ainsi que leur langage. A priori, rien de bien différent de l'écriture poétique du continent. Et pourtant... L'insularité, mais aussi le choix d'une langue régionale menacée d'extinction, font de la poésie corse une expression forte, une arme de résistance pacifique. Habiter une île, c'est porter un peu avec soi un langage insulaire. Une langue entourée d'eau, fragmentaire, isolée, âpre. Comment parlent les poètes de ce lieu détaché? Je voudrais ici partager deux textes, le premier de Stefanu Cesari et le second de Sonia Moretti, deux beaux poètes que je voudrais, non commenter, mais donner à entendre.

Tu n'es plus lui, tu t'essouffles. vite. dans la cote de Mortapòtina. tu penses, et c'est lourd, trop.
pourtant, tu as les épaules larges
le pin que nous avions planté est mort. la terre rouge d'ici n'a pas voulu du don.
mais toi
l'idée d'une route blesse ta main
se prolonge dans la mienne

ùn sè più quiddu. ti sfiati prestu, in a costa di  Mortapòtina. ciò chi tu pensi pesa, troppu. ancu
s'e tu sè spaddilargu.
u pinu che n'emu piantatu si n'hè siccu. a tarra russa di quinci ùn hà vulsutu u donu.
ma tu
l'aboriu d'una strada firisci a to mani
si pralunga 'n a mea

Extrait de Genitori, Stefanu Cesari, éditions Presses Littéraires, 2010.
Stefanu Cesari possède un beau blog sur lequel vous trouverez des textes corses ou traduits en corse: gattivi-ochja

J'éternue
dans le corridor
avec mon ombre
le mur
s'enrhume...

Sternuteghju
in currido
cù la mo
ombra
u muru
s'incatarrisce...

Sonia Moretti, Puesie di a curtalina, éditions Alabiana/Ccu 

  

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Un beau témoignage sur la poésie insulaire qui est avant-tout, comme vous le dites, de la poésie. Le choix du véhicule linguistique étant une affaire de sentiment et de militantisme pour la défense d'une juste cause il n'hypothèque ni ne valorise, en lui-même, la qualité d'un texte.

Amitié

Norbert Paganelli (www.invistita.fr), cette indication pour vous permettre de retrouver ces deux poètes et bien d'autres encore...)